0 2 minutes 5 ans

La chanteuse Rihanna, en vedette américaine de la conférence, a salué les  » progrès énormes  » réalisés lors de cette réunion coprésidée par le Sénégal et la France, avant de saluer, parfois en les embrassant, les chefs d’Etat réunis à la tribune de la salle de conférence, à une trentaine de kilomètres de Dakar.

 » Bien sûr, le travail n’est jamais fini, nous avons encore un long chemin à parcourir et il s’agit d’un combat pour lequel nous n’arrêterons jamais de nous battre jusqu’à ce que chaque garçon, chaque fille, ait accès à l’éducation « , a ajouté la chanteuse.

Avant elle, le président français Emmanuel Macron a demandé que l’aide soit particulièrement consacrée à l’éducation des filles.

 » Partout où on veut promouvoir l’obscurantisme, faire reculer la démocratie, ce sont les jeunes filles qu’on sort de l’école « , a-t-il déclaré, alors que son épouse Brigitte visitait l’île de Gorée, symbole de la traite négrière au large de Dakar.

La France a décidé de verser 200 millions d’euros (250 millions de dollars) au PME, plus de 10 fois plus que les 17 millions apportés en 2014, a annoncé M. Macron, ce qui fait de Paris le 4e donateur du fonds. La France compte, en outre, consacrer à l’éducation 100 millions d’euros en aides bilatérales.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.