0 1 minute 10 mois

Le pandore Assane Ndione, en service au Bureau des passeports diplomatiques du ministère des Affaires étrangères, facilitait l’enrôlement et le retrait des documents après leurs confections, rapporte Libération.

L’adjudant-chef Ousseynou Bâ, en service à la Présidence, glissait, quant à lui, les demandes dans le courrier de l’aide de camp de la présidence qui devait être soumis, pour approbation, au président de la République, Macky Sall.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.