COQ-À-L’ÂNE / Mimran jette un pavé dans la mare du PSE* : « On augmente les prix aujourd’hui, on les baisse demain, il n’y a pas de niveau de vraisemblance »

Patron de la Compagnie sucrière du Sénégal (CSS), Jean-Claude Mimran a évoqué la politique économique du gouvernement de Macky Sall, notamment avec les jeunes. Pour le Français, on n’a pas besoin d’être économiste pour savoir que " quelque chose ne marche pas ".

Ces dernières années, l’émigration clandestine a repris de l’ampleur au Sénégal. Une situation forcée justifiée par le manque d’emploi dans le pays. Pour Jean-Claude Mimran, Macky Sall et son gouvernement doivent donner des perspectives d’avenir aux jeunes.

« Tant qu’il y a des jeunes Sénégalais qui risquent leur vie en Europe, c’est que quelque chose ne marche pas. Je ne suis pas un grand économiste, mais on n’a pas besoin d’être un grand économiste pour s’en apercevoir. Il faut donner à ces jeunes des perspectives d’avenir, un emploi notamment. Qui peut leur donner des emplois en dehors des investisseurs et des entreprises ? C’est pourquoi il faut donner confiance à ces derniers », dit Mimran dans un entretien avec Le Quotidien, L’Observateur et Walfadjri (publié le mercredi 06 avril 2022).

Poussant sa plaidoirie en faveur du secteur privé, Mimran ajoute : « On ne peut pas investir des centaines de milliards de francs CFA pour développer les emplois sans savoir avec certitude de quoi demain sera fait. On augmente les prix aujourd’hui, on les baisse demain, il n’y a pas de niveau de vraisemblance ».

Non sans ajouter que  » ses relations avec le Président Macky sont bonnes « .

*PSE : Plan Sénégal émergent qui définit la politique du Président Macky Sall à l’horizon 2035

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.