BRAS TORDU / Affaire capitaine Touré : Moustapha Guirassy, le Dg de IAM, avoue avoir cédé sous la pression de la tutelle

Moustapha Guirassy, Directeur général du groupe Iam, qui a résilié le contrat du capitaine Seydina Oumar Touré au poste d'enseignant a battu sa coulpe en arguant d'une pression de la part des autorités étatiques.

Le patron de l’Institut africain de Management (IAM) dit avoir reçu des pressions de la part des autorités étatiques pour limoger l’ancien capitaine de la gendarmerie.
« L’IAM n’a commis aucune faute. Nous avons une approche pédagogique très originale. On a souvent envoyé des étudiants à la prison, reçu des militaires et ces derniers ont donné à l’IAM une particularité », a plaidé Moustapha Guirassy sur la Radio Futurs Medias (RFM).
Sans détours, Guirassy reconnaît que les autorités étatiques ont exercé une pression sur la direction de l’IAM. « C’est la tutelle qui nous a dit d’arrêtre son contrat et on l’a fait. Je ne pouvais pas refuser cette demande, parce qu’il y a la direction et les actionnaires, et je ne peux prendre seul une décision », s’est-il désolé.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.