BIDASSES BRAQUEURS / Dix ans de prison aux 2 militaires qui avaient cambriolé un point de transfert d’argent Wafa Cash à Nord Foire

La Chambre criminelle de Dakar a finalement rendu, hier, son verdict contre le militaire Abdoulaye Dia et son frère d'armes Lamine Sagna.

Outre la peine de 10 ans de réclusion criminelle que le juge a infligée aux accusés, alors que le procureur en avait requis 15, les faits de vols aggravés qui leur étaient reprochés ont été disqualifiés en vols commis en réunion avec violence et port d’arme.

Condamnés à payer solidairement 966 000 FCfa à la partie civile Wafa Cash à titre de dommages et intérêts, les mis en cause avaient cambriolé, en 2019, un point de transfert d’argent à Nord Foire. Ce, après avoir bâillonné et tenu la gérante en respect avec une arme, avant d’emporter sa recette. Ils ont été interpellés par les riverains suite à une course poursuite et placés sous mandat de dépôt.

Appelé à la barre, le commando des forces spéciales Abdoulaye Dia a révélé que son épouse venait fraîchement d’accoucher et il n’avait pas de quoi assurer le baptême, raison pour laquelle il a cambriolé la dame.  Il s’y ajoute, selon toujours ses déclarations, que sa mère, qui était sous le coup d’une plainte, risquait une peine de prison à cause d’une dette qu’elle avait contractée.

Pour sa part, Lamine Sagna a révélé qu’il était étranger aux faits qui lui sont reprochés. Parce que, disait-il, il était allé accompagner son frère d’arme Abdoulaye Dia dans cette structure pour qu’il fasse un transfert d’argent.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.