0 2 minutes 5 mois

Le technicien sénégalais est présenté par l’un des plus grands journaux américains comme « l’un des meilleurs entraîneurs africains d’une nouvelle génération », qui « a réinventé l’équipe nationale du Sénégal et donné au pays un nouveau sens du patriotisme. »

L’engouement qui a suivi le sacre des Lions, le premier de leur histoire, fait dire au journal que « si le Sénégal se sent fier et patriote ces jours-ci, c’est en grande partie grâce à son équipe nationale – et à M. Cissé, un ancien joueur professionnel qui a réinventé le football sénégalais et construit ce qui est actuellement la meilleure équipe d’Afrique. »

D’ailleurs, « le baromètre de la société sénégalaise aujourd’hui, c’est le football », a déclaré Aliou Cissé dans l’interview qu’il a accordée au New York Times à Diamniadio, une ville nouvellement construite à la périphérie de Dakar où se trouve le nouveau stade. « Les gens nous regardent jouer et ils sont fiers d’être sénégalais, fiers d’être africains. »

De l’Algérie au Zimbabwe, du Soudan au Burkina Faso, une génération montante de managers africains construit une nouvelle culture du coaching sur le continent. Seize équipes ont maintenant des entraîneurs locaux, et les trois équipes d’Afrique subsaharienne qui se rendront au Qatar plus tard cette année – le Cameroun, le Ghana et le Sénégal – ont toutes d’anciens joueurs nationaux comme entraîneurs. Ça tombe bien, le prochain objectif d’Aliou Cissé est la Coupe du monde Qatar 2022 prévue cet hiver.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.