Afrique : Les start-up ont levé 2 milliards US en 4 mois

Les start-up du continent africain ont déjà levé 2,25 milliards dollars américains au cours des quatre premiers mois de l’année 2022, selon une analyse faite par les experts de The big deal, plateforme des activités des start-up. Ce qui représente 2,5 fois le montant levé à fin avril 2021.

A en croire la plateforme, cela représente également plus de la moitié du montant total levé en 2022 (4,4 milliards USD). Le cap des 2 milliards USD a été atteint en 17 semaines, presque deux fois plus vite qu’en 2021 (30 semaines).

Pour le seul mois d’avril 2022, indique la source, près de 430 millions USD de fonds ont été captés par ces entreprises technologiques qui affichaient environ 140 millions USD levés jusqu’à la dernière semaine du mois d’avril.

Avec la série de 260 millions USD de la société d’énergie solaire hors réseau axée sur l’Afrique Sun King, annoncée fin avril, l’écosystème a fini par lever un total d’environ 430 millions USD.

En janvier 2022, les start-up africaines avaient levé 480 millions USD. En février de la même année, ce montant a atteint 630 millions USD et 710 millions USD au mois de mars 2022.

« Si l’écosystème peut maintenir cet élan, et continuer à lever plus d’un demi-milliard USD par mois en moyenne tout au long de l’année, il est sur la bonne voie pour lever près de 7 milliards USD en 2022 », assurent les analystes de la plateforme spécialisée aux activités des start-up.

Rappelons par ailleurs qu’au premier trimestre 2022, le Nigeria était le premier pays sur le continent en termes de fonds levés, soit 600 millions USD, suivi du Kenya, de l’Afrique du Sud et de l’Egypte.

Quant aux secteurs d’activités, les fintech demeurent une fois encore les entreprises les plus financées par des investisseurs sur le continent à ce jour. Deux fintech auraient déjà réalisé des méga-transactions de plus de 100 millions USD, au cours de ces quatre premiers mois.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.