Macky Sall : « Cette entreprise doit 189 milliards FCFA à l’Etat »

Le président de la République a estimé qu’il faut une recapitalisation et la création d’une nouvelle société pour sauver la Société nationale La Poste.

« La Poste est une entreprise en difficulté et si nous voulons sauver l’essentiel, il faut une recapitalisation et créer une nouvelle société nationale. Il nous faut aussi être plus regardant sur la gestion des sociétés nationales, surtout au niveau des recrutements », a déclaré Macky Sall hier, mardi 4 mai, lors de la traditionnelle cérémonie de remise des cahiers de doléances des syndicats.

Le 1er mai ayant coïncidé avec les préparatifs de la fête de Korité, marquant la fin du Ramadan, la cérémonie de remise des cahiers de doléances des centrales syndicales au chef de l’État s’est finalement déroulée ce mardi.

« La Poste compte 5 000 travailleurs que l’État ne peut tous payer », a reconnu le chef de l’Etat tout en soulignant qu’il est impossible de sauver une telle entreprise qui doit à l’État du Sénégal la somme de 189 milliards de F CFA.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.