LA GUERRE DE L’INFO / Guerre en Ukraine : Les renseignements américains ont permis à Kiev de tuer des généraux russes

Selon les informations du « New York Times », au moins une dizaine de généraux de l'armée russe a été tuée par des soldats ukrainiens grâce au renseignement américain.

Les États-Unis ont fourni des renseignements à Kiev, permettant à l’armée ukrainienne de tuer plusieurs généraux russes depuis le début de la guerre en Ukraine, indique ce mercredi le New York Times, citant de hauts responsables américains sous couvert d’anonymat.

Washington a notamment fourni à l’Ukraine des détails sur les mouvements des troupes russes, ainsi que l’emplacement des quartiers généraux militaires mobiles de la Russie. D’autres pays membres de l’Otan ont également donné des renseignements à l’armée ukrainienne « en temps réel ».

Un rôle important joué par les États-Unis

Le célèbre quotidien américain explique que l’Ukraine a combiné cette aide avec ses propres renseignements pour mener des frappes d’artillerie qui ont tué des officiers ennemis.

Depuis le début de la guerre, le renseignement américain joue un rôle important. Fin avril, NBC News révélait que la CIA consacre des ressources importantes dans la protection du président ukrainien Volodymyr Zelensky.

Interrogé par le New York Times, John Kirby, le porte-parole du Pentagone, a refusé de détailler les renseignements fournis à Kiev. Mais il a reconnu que les États-Unis donnent « à l’Ukraine des informations qu’elle peut utiliser pour se défendre ».

Un tank russe échoué dans la boue ukrainienne à la sortie de la capitale, Kiev, en avril / Daniel Berehulak for The New York Times

L’assistance américaine à l’Ukraine en terme de renseignement, dont Washington ne fait pas étalage, s’ajoute à des milliards de dollars d’équipement militaire livrés à l’armée de Kiev dont des armes anti-char, des munitions et, plus récemment, des pièces d’artillerie lourde, des hélicoptères et des drones.

« Nous voulons voir la Russie affaiblie à un degré tel qu’elle ne puisse pas faire le même genre de choses que l’invasion de l’Ukraine », avait déclaré lundi 25 avril le chef du Pentagone Lloyd Austin.

Source : BFM TV

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.