CASSANDRE MALIEN / Tiéman Coulibaly : la junte au Mali a un « agenda caché »

Dans un entretien à France 24, Tiéman Hubert Coulibaly, ancien ministre malien de la Défense, se dit convaincu que la junte au pouvoir dirigée par Assimi Goïta a un agenda caché. Lequel ?

Il est ancien ministre malien des Affaires étrangères et de la Défense. Son nom : Tiéman Hubert Coulibaly. Aujourd’hui contraint à l’exil à la suite de la prise du pouvoir par les militaires, l’homme, invité du journal français France 24, dépeint un tableau plutôt sombre de la situation actuelle du Mali. Selon lui, il ne fait aucun doute que le colonel Assimi Goïta et sa bande ont un « agenda caché » : celui de se maintenir au pouvoir.

Décrivant la « chape de plomb » qui s’est abattue sur le pays, il évoque une atmosphère hostile qui sévit au Mali, ponctuée de menaces et autres intimidations poussant certains dirigeants à garder le silence ou à partir en exil. Ce qui fut son cas, puisqu’il a été contraint de quitter le Mali. Dans cet entretien, l’homme politique révèle avoir proposé au colonel Assimi Goïta, président de la Transition, de mettre en place les mécanismes devant conduire à un véritable dialogue national, sauf que le chef de la junte a décliné.

Tiéman Hubert Coulibaly estime que les sanctions infligées par la CEDEAO (Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest) et l’UEMOA (Union économique et monétaire ouest-africaine) risquent d’engendrer des conséquences dramatiques sur l’économie de ce pays d’Afrique de l’Ouest. L’ancien ministre n’a pas manqué de regretter notamment l’escalade verbale entre Paris et Bamako. Il dit espérer que les tensions ne conduiront pas à une véritable rupture entre la France entre le Mali.

Déplorant la décision des autorités maliennes qui ont récemment dénoncé les accords de défense avec la France, Tiéman Hubert Coulibaly estime que ce serait « extrêmement dommage » si les deux pays en arrivaient à consommer le divorce. L’ex-ministre dénonce par ailleurs la présence, de mercenaires de la société de sécurité privée Wagner sur le sol malien.

Sources: afrik.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.