0 3 minutes 5 mois

Le général algérien de corps d’armée, Saïd Chanegriha, recevant son homologue Hans-Werner Wiermann, directeur général de l’état-major militaire international de l’OTAN, a réitéré, ce mercredi 11 mai 2022, la position de son pays face aux conflits internationaux.

« Sur le plan international, l’Algérie continue d’adopter une politique de neutralité et veille à s’exclure des tensions qui opposent les différentes parties », a indiqué le gradé algérien.

Lors d’une sortie au siège du ministre algérien de la Défense nationale, le patron de l’armée algérienne, « condamnant la politique de deux poids deux mesures, que la communauté internationale emploie actuellement dans le traitement des questions des peuples opprimés », a rassuré que « l’Algérie continuera, à l’instar des autres Etats du monde, de coopérer avec ses alliés et ses partenaires dans le cadre de ses intérêts nationaux et de ses principes immuables ».

Le gradé algérien a insisté que son pays a « toujours appuyé les initiatives de la communauté internationale, d’aide et de soutien, visant à asseoir la stabilité politique et à développer la région, dans le respect du droit international et des décisions onusiennes ». Le général Chanegriha insiste que « la compréhension mutuelle des questions actuelles permettra de mieux cerner les défis sécuritaires auxquels sont confrontés les pays de notre région ».

A la tête d’une très forte délégation militaire, le général de corps d’armée Hans-Werner Wiermann est en séjour de deux jours en Algérie. Il a salué le rôle pivot que joue Alger dans la préservation de la sécurité et de la stabilité dans la région. De son côté, Saïd Chanegriha voit en cette visite « l’intérêt accordé par l’OTAN à la région ». Selon lui, elle démontre « l’importance que l’organisation confère aux efforts consentis sur le plan régional dans le domaine de la sécurité et de la stabilité des pays de la rive Sud de la Méditerranée ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.