0 2 minutes 4 mois

En moins de 48 heures, la gendarmerie nationale a mis fin à la cavale du présumé meurtrier du jeune homme P. A. Niang. Après avoir tué son ami au cours d’une bagarre, le mis en cause avait pris la fuite depuis samedi dernier.

 

 » Suite à une violente altercation avec le meurtrier qui se trouve être son ami, la victime a été grièvement blessée à l’abdomen par arme blanche et évacuée à l’hôpital Annette Mbaye Derneville de Ouakam. Malheureusement, elle succombera quelques minutes plus tard à ses blessures « , renseigne une note de la gendarmerie dont le site Seneweb a reçu copie.

P. A. Niang avait poignardé dans la nuit de samedi dernier pour, selon les premiers témoignages parvenus à la presse, une dette de vingt-cinq mille francs CFA que lui devait son ami. Les deux se sont livrés à une bagarre au cours de laquelle P. A. Niang a reçu un coup de couteau à l’abdomen, selon la note de la gendarmerie susdite.

Après son méfait, le meurtrier s’était fondu dans la nature, mais les hommes en bleu, au terme d’une traque sans relâche, l’ont cueilli ce dimanche à 23 heures à Ouakam, selon la même note.

La brigade territoriale de gendarmerie de cette localité de la capitale procédera au déferrement du présumé meurtrier auprès des autorités judiciaires compétentes à la clôture de l’enquête, renseigne la note des pandores.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.