A la Une

MANIPULATEUR, SIMULATEUR ET… TUEUR / Meurtre de Kiné Gaye : Révélations sur le suspect Khassim Ba

L’enquête de proximité sur présumé meurtrier de la dame Kiné Gaye, poignardée de plusieurs coups de couteau dans son bureau multiservices à Pikine Rue 10, révèle que Khassim Bâ a le profil d’un manipulateur hors pair doublé d’un simulateur qui finira par se transformer en tueur violent. Le quotidien Libération de ce mardi nous livre quelques aspects de la personnalité de cet individu qui a tout d’un psychopathe.

 

Libération de ce mardi rapporte que l’enquête d’environnement révèle que Khassim Ba menait grand train. Il avait l’habitude de se photographier en exhibant ses montres et ses costumes. Lors de son mariage, l’argent coulait à flot, apprend-on.

Khassim Ba a travaillé à la banque Cofina. Alors qu’il devait un jour effectuer un dépôt de 5 millions de francs CFA, il affirme avoir été attaqué par des agresseurs, qui ont emporté l’argent. Il s’était même infligé des blessures, selon les témoignages, pour faire passer son histoire (sic !).

Son employeur n’a jamais cru à cette version. Le journal informe que quelque temps après, Khassim Ba sera licencié pour une autre affaire. Il aurait puisé deux (2) millions de francs CFA dans le compte d’une cliente. Cette dernière avait d’ailleurs clôturé son compte. Cofina portera plainte contre Khassim Ba avant de le virer.

Après son licenciement à Cofina, il atterrit à Entreprise Mansour Sy, qui dispose de plusieurs points de transferts d’argent. Il se signalera par de nombreux micmacs jusqu’à l’épisode de vendredi dernier.

La garde à vue de Khassim Ba, accusé d’avoir tué de plusieurs coups de couteau sa collègue Kiné Gaye, gérante d’un multiservices à Pikine Rue 10, a été prolongée. D’après Libération, qui donne l’information dans son édition de ce mardi, le mis en cause sera déféré au parquet de Pikine-Guédiawaye demain, mercredi, pour assassinat et actes de barbarie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.