0 1 minute 4 mois

Le sieur El Hadj Thiam est condamné, ce mercredi 31 mai, par le tribunal des flagrants délits de Dakar à une peine de 6 mois assortis de sursis pour « menaces de mort par le biais d’un système informatique ».

D’après L’AS, le coordonnateur du parti Pastef de Taïba Niassène (Kaolack) a été mis aux arrêts, la semaine dernière, suite à une plainte de la dame qui disait être la sœur de la mère d’Adji Sarr, accusatrice d’Ousmane Sonko dans l’affaire Sweet Beauté.

Entendu par les éléments de la police de Grand-Yoff, il a été présenté au procureur. Bénéficiant d’un retour de parquet, ce diplômé en droit et vendeur de fripes à Colobane a finalement été placé sous mandat de dépôt.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.