PRÉDATEURS SEXUELS / Affaire Serigne Assane Mbacké : le procureur demande le renvoi devant la chambre criminelle

Déférés puis placés sous mandat de dépôt, Serigne Assane Mbacké, le chanteur religieux Khadim Samb dit Djimbory, le réceptionniste de l’hôtel Nina, Abdourahmane Lô, le commerçant Ibrahima Badiane alias «Maître l’Ouest» et le menuisier Baïdy Hamady Sow ont été présentés au juge des Flagrants délits de Dakar ce jeudi 16 juin, pour des faits de «corruption de mineur, traite au sens d’exploitation sexuelle, de détournement de mineur et d’actes contre nature sur deux mineurs (O. Diouf et T. Khaary) ».

L’affaire Assane Mbacké Khelcom et cie a été appelée ce jeudi matin à la barre du Tribunal des flagrants délits de Dakar. Mais dès l’ouverture du procès, le procureur a sollicité du tribunal qu’il se déclare incompétent et qu’il renvoie l’affaire devant la chambre criminelle, mais également la requalification des faits en viol. Une demande qui n’a pas rencontré l’agrément des avocats de la défense qui ont indiqué que leur client a été déjà entendu sur « Procès-verbal ».

Finalement, le président du Tribunal a pris la décision de renvoyer l’affaire en délibéré jusqu’au 21 juin prochain.

Pour rappel, les mis en cause Serigne Assane Mbacké, Khadim Samb alias Djimbory, Abdourahmane Lo, Ibrahima Badiane et Baïdy Hamady Sow sont initialement poursuivis pour corruption de mineur, traitement en vue d’exploitation sexuelle, détournement de mineur et acte contre nature au préjudice de Ousmane Diouf et Abdoulaye Siga Diouf. Ils ont été placés sous mandat de dépôt depuis le 14 juin dernier.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.