0 3 minutes 4 mois

 Au sortir des Législatives de ce dimanche 19 juin 2022, le camp du président de la République française perd la majorité absolue à l’Assemblée nationale, alors que la Nouvelle Union populaire écologique et sociale (NUPES), avec 137 sièges, devient la première force d’opposition.

Talon à Macron : « Cher Monsieur Macron,
les résultats des élections législatives, quoique mitigés pour vous et pour Ensemble, demeurent un moindre mal. Bien au contraire, ils marquent ce tournant parfois nécessaire aux grandes Nations qui ont besoin de se réinventer dans les moments difficiles ». Entendre, vous avez beaucoup de pot, cher Macron, mais cela aurait pu être pire pour vous !

Sé réinventer ? Patrice Talon précise ou dilue, c’est selon, sa pensée dans le contexte géopolitique mondial. « Le monde va mal et la France n’est pas épargnée ; la routine et la sérénité ne sont peut-être pas les meilleurs atouts pour la France en ces circonstances-ci. La France a besoin de se réinventer politiquement pour préserver sa grandeur et ses acquis, voire satisfaire ses attentes. »

Le chantier de la grandeur, ou de la décadence de la France, c’est selon, incombe, naturellement, au Président Emmanuel Macron : « C’est une nouvelle dynamique et un nouveau génie qui vous interpellent personnellement cher Président Macron ». Autant dire que Macron a déjà assez à faire en cette Hexagone menacée !

« Un message décomplexé et pimenté qui risquerait de piquer du côté de l’Élysée », commente le site coupsfrancs.com. On aurait pu en dire bien plus si ce n’était le fard et les ampoules du message de Talon, mais le brillant Macron saura décrypter. En tous les cas, conclut Talon, « bon vent à la France pour ce nouveau départ ».

Honni qui mal y pense !

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.