VICTIME COLLATÉRALE / Manifestation du 17 juin : le bilan s’est alourdi !

La liste des victimes des manifestations durement réprimées du 17 juin dernier s’est allongée...

Serigne Mame Sankhé, un jeune asthmatique âgé de 35 ans, a perdu la vie dimanche après avoir souffert sur son lit d’hôpital durant 48 heures.
« Il est décédé hier à l’hôpital Fann. Il travaillait à Colobane le 17 juin. Il a une crise avec les grenades lacrymogènes qu’il a inhalés alors qu’il est asthmatique. Il a souffert ces derniers jours, avant de succomber. il ne manifestait même pas », a déclaré Makhtar Sankhé, un proche de la victime.
Ce décès porte à quatre (4) le nombre de morts à l’issue des manifestations du 17 juin dernier organisées par la coalition Yewwi Askan Wi (YAW)/ Wallu Askan Wi (WAW) en réaction à l’invalidation de leur liste proportionnelle aux prochaines Législatives de juillet 2022.

En effet, trois (3) jeunes, dont un (1) à Dakar et deux (2) dans la région de Casamance, ont perdu la vie le 17 juin lors de la manifestation interdite. Deux (2) parmi les victimes ont été tuées par balle dans le sud du Sénégal et un autre est mort au cours d’un incendie à Colobane.

Serigne Mame Sankhé a été inhumé à Mbacké.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.