PEU RAGOÛTANT / On sait ce que donne l’urine humaine utilisée comme engrais au bout de trois ans

Des agricultrices du Niger ont participé à une expérimentation jamais entreprise jusqu'ici afin de dévoiler les effets de cet engrais naturel sur les récoltes.

Pratiquée pendant des milliers d’années comme une méthode efficace d’engrais, uriner sur les fruits et légumes qui poussent dans votre jardin peut vous sembler très peu ragoûtant. Pourtant, à l’image de nombreux engrais disponibles à l’achat, l’urine est pleine de bons nutriments qui participent au développement de vos plantes, rappelle ScienceAlert.

Le principal problème aujourd’hui est que tout le monde n’a pas accès au marché des engrais. Ce sont d’ailleurs souvent ceux qui en ont le plus besoin pour leurs récoltes qui s’en retrouvent dépourvus. C’est le cas des agriculteurs de certaines régions du Niger, confrontés à des conditions météorologiques difficiles ainsi qu’à l’assèchement de leurs sols, qui rendent les récoltes laborieuses.

Face à ces complications, une équipe de chercheurs du National Institute of Agricultural Research of Niger a décidé de remettre cette ancienne technique d’engrais à base d’urine humaine au goût du jour, tout en l’assainissant pour en faire ressortir uniquement le phosphore, le potassium et l’azote naturellement présents dans notre urine et bons pour les plantes.

Pour ce faire, le liquide a été stocké dans des bidons et gardé à une température ne dépassant par les 24°C pendant près de trois mois, un laps de temps assez conséquent « pour détruire les agents pathogènes restants qui peuvent résister sur de longues périodes dans le liquide acide », souligne ScienceAlert.

Source : Slate avec ScienceAlert

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.