FOOTAGE DE MASSE / Fusillade dans un défilé du 4-Juillet près de Chicago : au moins 6 morts, le suspect interpellé

Les festivités ont été suspendues à Highland Park, ville cossue au nord de Chicago, et dans plusieurs communes alentour. Après une vaste chasse à l'homme, le tireur présumé a été interpellé et placé en détention.

Six personnes ont été tuées et une trentaine d’autres blessées lors d’une fusillade survenue lors du défilé du 4 juillet à Highland Park, une banlieue aisée au nord de Chicago. Lundi dans la matinée, la foule s’était rassemblée sur les trottoirs de Central Street, la rue principale d’Highland Park, pour assister au défilé traditionnel de la fête nationale américaine. Un tireur posté sur un toit a ouvert le feu quelques minutes après le début de la parade.https://twitter.com/i/status/1543986493856923648

Le bruit des premiers tirs a été couvert par la fanfare, ou bien confondu avec celui des feux d’artifice, avant que la panique ne s’empare de la foule. Les spectateurs et les participants au défilé se sont enfuis, laissant des trottoirs jonchés de chaises pliantes, de poussettes et de jouets. Des témoins ont raconté avoir entendu plusieurs séries de coups de feu en succession rapide, laissant penser que le tireur a utilisé une arme semi-automatique. La police a retrouvé un fusil à l’endroit où le tireur était embusqué, un toit situé au-dessus d’un magasin d’équipements de sport, mais le suspect était encore en fuite en fin d’après-midi.

« Terreur »

Le chef adjoint de la police du comté de Lake, Christopher Covelli, a déclaré lors d’une conférence de presse que le tireur était toujours être considéré comme armé et dangereux. « Nous demandons à tout le monde de rester à l’intérieur , a-t-il déclaré. Restez vigilants ! » En même temps que l’alerte au « tireur en action », un avis de recherche a été lancé. Le suspect a été identifié par la police comme Robert, dit « Bobby » E. Crimo III, un homme blanc de 22 ans « originaire de la région », de faible corpulence, aux longs cheveux noirs et vêtu d’un t-shirt blanc ou bleu. Il aurait été vu au volant d’une Honda Fit de 2010 de couleur argent, immatriculée dans l’Illinois sous le numéro DM80653. Le FBI a lancé un appel à témoins, demandant à toute personne disposant d’une vidéo de la fusillade ou d’informations éventuelles de rentrer en contact avec la police. Après une brève poursuite en voiture, un homme soupçonné d’être le tireur a finalement interpellé « sans incident » dans la soirée, et placé en détention.

Une journaliste du Chicago Sun-Times, le journal local, présente sur les lieux juste après la fusillade, a vu des couvertures couvrant trois corps ensanglantés. Parmi les six personnes tuées, cinq sont mortes sur place, et une sixième est décédée après son arrivée à l’hôpital. Vingt-six blessés ont été emmenés à l’hôpital d’Highland Park et cinq à l’hôpital voisin d’Evanston. La majorité étaient victimes de blessures par balle, mais certaines personnes hospitalisées auraient été blessées dans la bousculade et la panique ayant suivi la fusillade.

« Ce matin à 10h14, notre communauté a été terrorisée par un acte de violence qui nous a profondément atteints, a déclaré le maire d’Highland Park, Nancy Rotering. Nous sommes de tout cœur avec les familles des victimes en ce moment terrible. Nous étions réunis aujourd’hui pour célébrer la fraternité et la liberté, mais au lieu de ça, nous sommes en train de pleurer les pertes tragiques de vies humaines et de faire face à la terreur qui nous a été infligée ».

Le gouverneur démocrate de l’Illinois, Jay Pritzker, a appelé ses administrés « à prier pour les familles qui ont été victimes du mal qui s’est déchaîné ce matin à Highland Park, pour ceux qui ont perdu des êtres chers et pour ceux qui ont été blessés ». « Il n’y a pas de mots pour décrire le genre de monstre embusqué qui tire sur une foule de familles et d’enfants en train de célébrer une fête collective. Il n’y a pas de mots pour le genre de mal qui prive nos voisins de leurs espoirs, de leurs rêves, de leur avenir… Nous devons – et nous allons – mettre fin à ce fléau des armes et de la violence », a-t-il ajouté.

Highland Park est située à environ 40 km au nord du centre de Chicago, au bord du lac Michigan. Les localités voisines d’Evanston et de Deerfield ont annulé les festivités et les feux d’artifice du 4 juillet après la fusillade.

Joe Biden s’est déclaré choqué « par la violence insensée des armes à feu qui a une fois de plus endeuillé une communauté américaine en ce jour de l’Indépendance  ».

Source : lefigaro.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.