CURIEUX / Après son audience avec Macky Sall : Serigne Fallou Mbacké, le président du conseil départemental de Mbacké, lâche YAW

Réélu à la tête du conseil départemental de Mbacké sous la bannière de Yewwi Askan Wi (YAW, opposition), Serigne Fallou Mbacké a quitté cette coalition. En plaine campagne électorale pour les Législatives du 31 juillet prochain, faut-il souligner ! Selon des confidences faites à Seneweb, le démissionnaire a été reçu par le président Macky Sall après les dernières élections locales. Seneweb vous livre le communiqué de presse du président du conseil départemental de Mbacké.

Le président du Conseil départemental de Mbacké, Serigne Fallou Mbacké, a quitté la coalition YAW. C’est ce que révèle un communiqué parvenu à la rédaction de Seneweb. Cette décision intervient après l’audience que le Président de la République a accordée au président du Mouvement And Suxali Sénégal.

« J’ai le regret de vous annoncer qu’à la suite de larges concertations et après une analyse approfondie des investitures faites par la Coalition Yewwi Askan Wi, le Mouvement And Suxali Sénégal par ma voix démissionne de cette coalition et met fin à toute forme de collaboration politique avec ses responsables », a déclaré Serigne Fallou Mbacké dans ledit communiqué.

Le président du Conseil départemental de Mbacké a affirmé que la coalition YAW n’a pas tenu compte de leurs avis dans le choix des personnes à investir sur la liste électorale. « La conférence des leaders Yewwi Askan Wi n’a pas seulement tenu compte de nos avis dans le choix des candidats au vu du poids électoral de Mbacké et de Touba, mais elle a écarté les candidats de notre mouvement », dénonce-t-il.

« Cet acte, poursuit-il, constitue une trahison cynique perpétrée par des responsables politiques tapis au sein de la coalition Yewwi Askan Wi, des responsables qui ont choisi de privilégier leurs ambitions personnelles au détriment des principes constitutifs de notre compagnonnage politique. En conséquence, le mouvement And Suxali Sénégal refuse de servir d’escalier, de jouer le rôle de faiseur de roi dans lequel la coalition Yewwi Askan Wi voudrait le confiner. » (sic !)

D’ailleurs, selon le communiqué parvenu à la rédaction, le mouvement va davantage jouer un rôle prépondérant sur  l’échiquier politique au Sénégal. Il compte changer de statut pour devenir une formation politique. Le processus sera enclenché juste après les élections législatives. Selon le président de ce mouvement, il s’agira de renforcer l’ancrage au niveau national et de promouvoir certaines valeurs, des leaderships partout .

Dont acte.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.