CRÊPAGE DE CHIGNONS / Gabrielle Kane à Ndeye Saly Diop Dieng : « Un ministre ne devrait pas mentir… »

Après la sortie du ministre de la Femme recadrant Gabrielle Kane, celle-ci n’a pas tardé à réagir vertement...

« Madame Gabrielle Kane dans le quotidien Source A du 23 août 2022 m’a prêté un propos, je cite : ‘quand je suis allée voir le Ministre de la Femme pour lui demander de nous aider parce que je prends en charge entièrement Adji Sarr, je peux vous montrer les factures, elle m’a dit Gabrielle, je ne peux pas me mêler de ça, j’ai un mari et des enfants’ », avait exposé la Ministre de la Femme, dans un communiqué signé le mercredi 24 août.

Poursuivant, elle déclarait : « Je tiens à préciser que ce propos est une contrevérité car lors de notre rencontre jamais cette phrase n’a été prononcée. Au contraire, en ma qualité de Ministre ayant en charge la protection des droits des femmes, je reste accessible pour écouter et prendre en charge, dans la mesure du possible, les préoccupations de toutes les femmes sans exclusion ».

Personnellement, faisait-elle remarquer, « c’est un sacerdoce, pour moi de porter le plaidoyer de la promotion des conditions de vie des femmes ».

« Ainsi, je n’ai jamais, dans ma vie professionnelle ou militante, fui devant mes responsabilités par manque de courage ou de loyauté », jurait Ndeye Saly Diop Dieng. Par ailleurs, réaffirmant « son soutien » à l’accusatrice du maire de Ziguinchor, la ministre de la Femme indiquait que « Madame Adji Sarr bénéficie également de la protection des pouvoirs publics compétents pour assurer sa sécurité et son intégrité physique contre des menaces dont elle ferait l’objet ».

La pugnace Gabrielle Kane, nouvelle porte-étendard du féminisme au Sénégal, a vertement porté la contradiction à la ministre de la Femme dans un post dont voici quelques extraits brûlants.

« Vous mentez Madame la Ministre (…) »

« Je réitère et réaffirme mon propos, vous avez bien tenu cette phrase. Madame DÈME votre directrice  qui m’a appelé de votre part la semaine dernière le sait.

Un ministre ne devrait pas mentir…

Vous mentez Madame la Ministre autant sur la cas de Adji SARR que sur le cas de la victime supposé de Sitor NDOUR.

Vous avez peur en ce moment  d’où vos  200.000fcfa remis à la maman de la petite hier ?

Notre conférence de presse commune avec les différentes parties prenantes saura éclairer la lanterne des Sénégalais.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.