riopost
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager

" BILAHI, WALAHi, TALAHI ! " / Le boss du Pastef confondu par la Var : quand Ousmane Sonko justifiait " ses séances de massages " par son indigence d'opposant !


Rédigé le Jeudi 30 Décembre 2021 à 23:29 | Lu 65 fois | 0 commentaire(s)


En politique, les professions de foi n'engagent que ceux qui y croient, pour pasticher notre Gorgui national, Abdpulaye Wade, pour na pas le citer ! Ousmane Sonko, le du parti Pastef et l'opposant le plus en vue au régime de Macky Sall par les temps qui courent, vient de le démontrer à ses dépens. Dans une récente vidééo, il s'engage à verser la coquette somme dix (10) millions de francs CFA quand, il y a peu, il jurait sur tous les saints (" bilahi, walahi, talahi ") n'être qu'un pauvre opposant qui peinait à payer ses factures d'électricité... Regardez plutôt cette vidéo du Var (Assistance vidéo à l'arbitrage, utilisée dans le football moderne et adaptée à la politique sénégalaise) !










Derniers tweets


Derniers connectés


(Livre) " Sexe, race et colonies " : " Un viol qui a duré six siècles "

L'Obs

L'ouvrage collectif " Sexe, race et colonies " est un événement. Pascal Blanchard, copilote du projet, et Todd Shepard, l'un des contributeurs américains, expliquent à " l'Obs " le plus grand tabou de la colonisation.

Babacar Gueye
30/09/2018