riopost
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager

CAN 2022 : le Cameroun renverse le Burkina Faso en match d'ouverture

Source : Afrik.com


Rédigé le Dimanche 9 Janvier 2022 à 20:01 | Lu 36 fois | 0 commentaire(s)


Le Cameroun assure l’essentiel en l’emportant aux forceps devant le Burkina Faso, grâce un doublé sur penalty de Vincent Aboubakar (40’ et 45’+3), ce dimanche soir, au stade Ahmadou Ahidjo de Yaoundé. Pourtant, les Etalons avaient cueilli à froid les Lions Indomptables, devant leur public, suite au but de Gustavo Sangaré (24’). Mais les Camerounais ont réussi à inverser la tendance et gagner le match.


En bon capitaine, Vincent Aboubakar n’a pas perdu ses nerfs, après l’ouverture du score par Gustavo Sangaré en faveur du Burkina Faso, à la 24ème minute de jeu. Un but qui avait complètement refroidi les milliers de supporters camerounais qui avaient effectué le déplacement, ce dimanche 9 décembre, au stade Ahmadou Ahidjo de Yaoundé, pour venir encourager les siens lors de cette rencontre inaugurale de la 33ème édition de la Coupe d’Afrique des nations.

Buteur à deux reprises sur des penalties (40’ et 45’+3), Vincent Aboubakar a brillé et aurait même pu voir triple sans un léger hors-jeu (59’). Cerise sur le gâteau, en plus de la victoire finale des Lions Indomptables, devant leur public, Vincent Aboubakar a été élu homme du match. « Le plus important ce soir était la gagne et nous l’avons fait. Maintenant, il faut continuer le travail, le chemin est encore long », a-t-il indiqué à l’issue de la rencontre.

Dans quelques minutes, l’Éthiopie affrontera le Cap-Vert (19h00 GMT), toujours pour le compte de la 1ère journée dans le groupe A basé à Yaoundé.








Derniers tweets


Derniers connectés


(Livre) " Sexe, race et colonies " : " Un viol qui a duré six siècles "

L'Obs

L'ouvrage collectif " Sexe, race et colonies " est un événement. Pascal Blanchard, copilote du projet, et Todd Shepard, l'un des contributeurs américains, expliquent à " l'Obs " le plus grand tabou de la colonisation.

Babacar Gueye
30/09/2018