riopost
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager

Coud : Seynabou Ndiaye Diakhaté rappelle le procureur de la République à l'ordre


Rédigé le Mardi 25 Juin 2019 à 21:35 | Lu 51 fois | 0 commentaire(s)


Lors de sa dernière sortie, Serigne Bassirou Guèye, le procureur de la République, avait émis des doutes sur le travail de l'Office national de Lutte contre la Fraude et la Corruption (Ofnac) dans le dossier du Centre des Œuvres universitaires (Coud) à lui transmis. Selon lui, le dossier n'était pas contradictoire et avait été retourné à l'Ofnac avec comme injonction de le revoir. Seynabou Ndiaye Diakhaté, la directrice de l'Ofnac a renvoyé le procureur de la République aux textes régissant son organisation qui n'a d'ordre de recevoir de personne.


Seynabou Ndiaye Diakhaté n'y est pas allée avec le dos de la cuillère pour rappeler au procureur de la République que l'Ofnac, sans être un tribunal encore moins la police, était autonome vis-à-vis de toute autre structure étatique. L'Ofnac n'est sous la coupe d'aucune institution et n'avait, donc, pas d'injonctions à recevoir du procureur de la République. Ce dernier devrait, selon Seynabou Ndiaye Diakhaté, travailler à donner suite à la quinzaine et plus de dossiers qui lui ont été transmis par l'Ofnac, plutôt que de s'amuser à faire la leçon aux membres de celle-ci. Et Mme Diakhaté de s'étonner que sur les dossiers en question, Serigne BAssirou Guèye en ait excipé celui du Coud et feigne d'ignorer tous les autres. Pour rappel, le directeur du Coud mis en cause par le rapport de l'Ofnac, Cheikhou Omar Hann, a été nommé ministre de l'Enseignement supérieur dans l'actuel gouvernement sénégalais.








Derniers tweets


Derniers connectés


Malawi : le viol initiatique des jeunes filles par des " hyènes " (Vidéo)

Avec France 24

Dans le sud du Malawi existe un rituel initiatique violent : les jeunes filles qui atteignent la puberté doivent avoir des relations sexuelles forcées avec une " hyène ", un homme désigné par leur famille. Ce viol est encadré par des règles strictes, et il est organisé dans le plus grand secret. Une pratique qui perdure malgré son interdiction.

Babacar Gueye
09/11/2018