riopost
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager

Fillette tuée par son père : les terribles aveux du douanier Sall


Rédigé le Mercredi 14 Octobre 2020 à 19:51 | Lu 130 fois | 0 commentaire(s)


Lors de son audition, le douanier Mouhamadou Sall confie avoir tué sa fille Mansora Sall suite à une " vision ".


D'après Libération qui a glané certains éléments de l'enquête, Sall dit avoir entraîné sa fille de 6 ans, Mansora, dans la salle de bain pour ressortir le liquide blanc qu'un esprit maléfique avait mis dans la gorge de cette dernière.

Il a ouvert de force la bouche de sa fille, en secouant sa tête avec violence pour faire sortir le " liquide ". Impatient, il cogne la tête de la petite contre le lavabo, qui, sous le choc, s'est fracassé. Et l'un des débris a pénétré la gorge de Mansora qui est morte sur le coup. Le douanier prend un morceau pour sectionner ouvertement la gorge de sa fille, à la recherche du " liquide ".

Ensuite, il mettra la dépouille dans une bassine remplie de glaces et commence à nettoyer le corps en récitant des incantations pour la ranimer. Mais en vain. Il se met au balcon du premier étage avant de sauter. Il tombe sur le vigile à qui il raconte son horrible acte.

En outre, Libération renseigne qu'avant de commettre l''irréparable, le colonel de la douane Mouhamadou Sall avait rendu visite à Oustaz Alioune Sall à qui il avait révélé son " secret ". Selon Libération, ce dernier, entendu à titre de témoin, a confié aux gendarmes enquêteurs que Mouhamadou Sall, dont il connaît l'épouse depuis longtemps, lui avait dit qu'il serait le prophète et sa douce moitié Khadija.

Quelques heures avant son acte, le douanier, son épouse et ses filles jumelles s'étaient retrouvés, en ville, dans un restaurant. Ils y seront rejoints par un couple qui célébrait son anniversaire son mariage. Le douanier leur confiera également qu'il serait la réincarnation du prophète (PSL).








Derniers tweets


Derniers connectés


(Livre) " Sexe, race et colonies " : " Un viol qui a duré six siècles "

L'Obs

L'ouvrage collectif " Sexe, race et colonies " est un événement. Pascal Blanchard, copilote du projet, et Todd Shepard, l'un des contributeurs américains, expliquent à " l'Obs " le plus grand tabou de la colonisation.

Babacar Gueye
30/09/2018