riopost
riopost
riopost
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager

GUERRE EN TURBANS bis / Attentat de Kaboul : le bilan fortement revu à la hausse avec au moins 170 morts et 200 blessés

Source : L'OBS


Rédigé le Samedi 28 Août 2021 à 21:28 | Lu 99 fois | 0 commentaire(s)


Le Pentagone précise également qu’il n’y aurait eu qu’une seule explosion à l’aéroport, et non deux, comme précédemment annoncé.


Un taliban sur le site de l’explosion à l’aéroport de Kaboul, le 27 août 2021. (WAKIL KOHSAR / AFP)
Un taliban sur le site de l’explosion à l’aéroport de Kaboul, le 27 août 2021. (WAKIL KOHSAR / AFP)
Le bilan grimpe après l’attentat qui a secoué l’aéroport de Kaboul jeudi 26 août. Ce vendredi, les autorités sanitaires locales, citées par plusieurs médias américains dont le « New York Times », l’agence Associated Press ou encore ABC News, font état d’au moins 170 morts et 200 blessés.

Cependant, contrairement à ce qui avait été annoncé, il n’y aurait eu qu’une seule explosion, a rectifié le Pentagone. « Nous ne pensons pas qu’il y ait eu de deuxième explosion à l’hôtel Baron ou près de l’hôtel, [nous pensons] qu’il n’y avait qu’un seul auteur de l’attentat-suicide », a indiqué le général Hank Taylor lors d’une conférence de presse.

La Défense américaine avait préalablement déclaré que deux explosions avaient retenti : à l’Abbey Gate, une des portes d’accès de l’aéroport utilisée notamment par les Français et Britanniques pour faire passer les personnes à évacuer, et l’autre à proximité de l’hôtel Baron, selon le Pentagone.

Il n’y aurait également qu’un seul assaillant, contre deux évoqués auparavant. Le groupe Etat islamique a revendiqué l’attaque.

« Il y a toujours des menaces crédibles »
« Nous estimons qu’il y a toujours des menaces crédibles, des menaces précises et crédibles », a également affirmé le porte-parole de l’armée américaine, John Kirby.

5 400 personnes dans l’aéroport de Kaboul attendent toujours d’être évacuées. Les forces armées américaines qui contrôlent l’aéroport de Kaboul seront en mesure de poursuivre les évacuations « jusqu’au dernier moment », a assuré le Pentagone à l’approche de la date butoir du 31 août pour le retrait des soldats étrangers d’Afghanistan.

Depuis le retour au pouvoir des talibans, des milliers d’Afghans se massent à l’aéroport dans l’espoir de fuir le pays. Les Nations unies ont indiqué s’attendre à jusqu’à un demi-million de réfugiés afghans supplémentaires en 2021, dans le pire des scénarios.









Derniers tweets


Derniers connectés


(Livre) " Sexe, race et colonies " : " Un viol qui a duré six siècles "

L'Obs

L'ouvrage collectif " Sexe, race et colonies " est un événement. Pascal Blanchard, copilote du projet, et Todd Shepard, l'un des contributeurs américains, expliquent à " l'Obs " le plus grand tabou de la colonisation.

Babacar Gueye
30/09/2018