riopost
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager

Guinée : Un camp militaire attaqué à 72 h d’une élection à hauts risques

Source : Seneweb


Rédigé le Vendredi 16 Octobre 2020 à 22:00 | Lu 61 fois | 0 commentaire(s)


A 72 h de l’élection présidentielle en Guinée, la tension est à son paroxysme dans le pays et la confusion commence à s'installer. En effet, ce vendredi, depuis deux heures du matin, des tirs nourris sont entendus à Kindia, ville située à 135 kilomètres de Conakry, qui abrite un grand camp militaire.


Des sources indiquent qu’un haut gradé du camp aurait été tué. Il s’agirait du colonel Mamady Condé, le commandant du camp Sarmorea dans la ville de Kindia, ville située à 135 kilomètres de Conakry. Il aurait été assassiné aux environs de 2 heures du matin.

ce vendredi, depuis deux heures du matin, des tirs nourris sont entendus dans la ville. Une situation qui plonge les populations locales dans l’inquiétude. Ce matin, les habitants de la « Cité des agrumes » se sont réveillés la peur au ventre.

Pour le moment, aucune information du côté du gouvernement n’a filtré sur les causes de ces tirs nourris, ni même l’identité de leurs des auteurs.








Derniers tweets


Derniers connectés


(Livre) " Sexe, race et colonies " : " Un viol qui a duré six siècles "

L'Obs

L'ouvrage collectif " Sexe, race et colonies " est un événement. Pascal Blanchard, copilote du projet, et Todd Shepard, l'un des contributeurs américains, expliquent à " l'Obs " le plus grand tabou de la colonisation.

Babacar Gueye
30/09/2018