riopost
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager

LeBron James " est le plus grand joueur que l'univers ait jamais vu ”, selon son coach !

Source : 7sur7.be


Rédigé le Mardi 13 Octobre 2020 à 02:04 | Lu 31 fois | 0 commentaire(s)


LeBron James " est le plus grand joueur que l'univers ait jamais vu ", a affirmé dimanche son entraîneur Frank Vogel, au sortir du 17e titre de champion NBA de basket remporté par les Los Angeles Lakers aux dépens de Miami.


" J'ai toujours cru en LeBron. Si vous pensez savoir certaines choses, alors vous ne savez pas. Quand on le côtoie tous les jours, on réalise vraiment quel est son état d'esprit, on voit les ajustements qu'il fait, la façon dont il dirige le groupe ", a déclaré Vogel, admiratif.

“ Encore une fois, vous pensez savoir, mais vous ne savez pas. Ce fut juste une grande expérience de le coacher et de le voir mener ce groupe qui n'était pas en playoffs l'an passé. La liste de joueurs a été constituée, presque du jour au lendemain, et prendre ce groupe et le conduire vers la terre promise, comme on dit... Il a été formidable toute la saison, je n'aurai jamais assez de mots pour lui ", a-t-il ajouté.

James, désigné MVP de la finale, son 4e titre personnel (2012, 2013, 2016, 2020) en dix finales (2007, 2011, 2014, 2015, 2017, 2018), a été le leader prépondérant des Lakers, bien secondé par Anthony Davis, arrivé à l'été 2019 pour l'épauler dans cette conquête. " Quand j'ai été nommé au poste d'entraîneur, Davis n'était pas encore là. Nous n'avions pas toute l'équipe. Mais je savais une chose, c'est qu'il ne peut pas y avoir d'incertitude avec LeBron James ", a insisté Vogel.

“Mais en termes de mental, de dureté, LeBron n'est pas seul. Anthony Davis était destiné à être un champion, et l'attelage des deux ensemble nous a menés là où nous sommes", a-t-il estimé.








Derniers tweets


Derniers connectés


(Livre) " Sexe, race et colonies " : " Un viol qui a duré six siècles "

L'Obs

L'ouvrage collectif " Sexe, race et colonies " est un événement. Pascal Blanchard, copilote du projet, et Todd Shepard, l'un des contributeurs américains, expliquent à " l'Obs " le plus grand tabou de la colonisation.

Babacar Gueye
30/09/2018