riopost
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager

Mali : La Cedeao fixe un ultimatum à la junte


Rédigé le Lundi 7 Septembre 2020 à 23:20 | Lu 78 fois | 0 commentaire(s)


Les pays membres de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao) exigent que le président et le Premier ministre de la transition au Mali soient des civils et qu’ils soient nommés, au plus tard, le 15 septembre prochain.


La junte au Mali a jusqu'au 15 septembre pour donner le pouvoir à des civils, tel est l'ultimatum que les dirigeants des pays de la Cdeao lancent aux militaires au pouvoir à Bamako.

Réunis en Sommet à Niamey, ce lundi 7 septembre 2020 au Niger, les dirigeants ouest-africains « prennent acte » des consultations inter-maliennes, lancées depuis samedi 5 septembre dernier, mais décident de maintenir les sanctions prises antérieurement.




Même rubrique :
< >

Dimanche 13 Septembre 2020 - 00:00 Au Mali, la junte s'engage à une transition de 18 mois






Derniers tweets


Derniers connectés


(Livre) " Sexe, race et colonies " : " Un viol qui a duré six siècles "

L'Obs

L'ouvrage collectif " Sexe, race et colonies " est un événement. Pascal Blanchard, copilote du projet, et Todd Shepard, l'un des contributeurs américains, expliquent à " l'Obs " le plus grand tabou de la colonisation.

Babacar Gueye
30/09/2018