riopost
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager

PÉDOPHILIE / Procès de R. Kelly : le chanteur accusé d'avoir abusé d'Aaliyah quand elle avait 13 ou 14 ans

Bbc-Afrique


Rédigé le Vendredi 17 Septembre 2021 à 01:30 | Lu 62 fois | 0 commentaire(s)


R. Kelly a abusé sexuellement de la défunte chanteuse de R&B Aaliyah lorsqu'elle avait 13 ou 14 ans, a déclaré au tribunal l'une de ses anciennes choristes.


La femme, qui a témoigné sous le nom d'Angela, a déclaré au procès de M. Kelly qu'elle avait vu la star se livrer à un acte sexuel sur Aaliyah dans un bus de tournée.

L'incident présumé a eu lieu un an avant que M. Kelly n'épouse illégalement la chanteuse, alors qu'elle avait 15 ans.

M. Kelly, 54 ans, nie toutes les accusations portées contre lui.

Elles comprennent un seul chef d'accusation de racket - qui le décrit comme la cheville ouvrière d'une entreprise criminelle dont le but explicite était de "s'attaquer à des jeunes femmes et des adolescents" à des fins sexuelles. Il a également été inculpé de huit chefs d'accusation pour violation d'une loi interétatique contre le trafic sexuel.

Le chanteur, dont le nom complet est Robert Kelly, n'est pas accusé de viol ou d'agression, mais les procureurs sont autorisés à présenter des preuves de crimes potentiels liés à l'accusation de racket, indépendamment de la date à laquelle ils ont été commis.

Le témoignage d'Angela a eu lieu au 15ème jour du procès, à Brooklyn, New York.

Elle était la dixième accusatrice à venir à la barre, et a raconté une histoire d'abus sexuels sur mineurs qui faisait écho à de nombreux témoins précédents.

Elle a déclaré avoir commencé à avoir des relations sexuelles avec M. Kelly en 1991, alors qu'elle était encore à l'école.

Ils se sont rencontrés lors d'une fête chez lui, alors qu'elle avait environ 15 ans. À un moment donné, dit-elle, il l'a invitée dans une chambre et "m'a demandé de monter sur lui". Elle a hésité, mais a déclaré à la Cour qu'elle avait fini par céder à ses demandes et qu'ils avaient eu des rapports sexuels.

M. Kelly l'a ensuite invitée à faire partie de son entourage en tournée. Elle a affirmé que la star faisait souvent pression sur son entourage pour qu'il ait des rapports sexuels et qu'elle punissait ceux qui ne suivaient pas ses instructions.

L'incident avec Aaliyah s'est produit en 1992 ou 1993, lorsqu'Angela et une autre jeune femme ont décidé de faire une farce à M. Kelly, a-t-elle déclaré au tribunal.

Après avoir poussé la porte de sa chambre, elle a dit : "J'ai vu Robert et Aaliyah dans une situation sexuelle." Elle a ajouté : "J'ai fermé la porte brusquement et j'ai poussé la fille derrière moi pour l'éloigner de la porte".

L'ancienne danseuse a déclaré qu'elle n'avait jamais reparlé de l'incident à M. Kelly.

La relation de M. Kelly avec Aaliyah - son ancienne protégée - est devenue un point central du procès.
Des témoins précédents ont déclaré qu'ils avaient falsifié des documents pour que le couple puisse se marier alors qu'Aaliyah était mineure. Angela, cependant, est la première personne à dire aux jurés qu'elle a vu le couple se livrer à des actes sexuels.

Son témoignage fait également d'Aaliyah la plus jeune femme que M. Kelly est accusé d'avoir abusée sexuellement.

La star, qui est ensuite sortie de l'ombre de M. Kelly pour devenir une artiste à succès, est décédée dans un accident d'avion en 2001.

Une attitude contrôlante

Lundi, un deuxième homme a témoigné contre M. Kelly.

Sous le pseudonyme d'Alex, il a rappelé que M. Kelly l'avait enregistré en train d'avoir d'"innombrables" relations sexuelles avec des femmes, auxquelles la star du R&B participait souvent.

Bien qu'ils se soient rencontrés pour la première fois à l'âge de 16 ans, il a déclaré que M. Kelly ne l'a poussé à avoir des relations sexuelles qu'à l'âge de 20 ans.

"Je me souviens qu'il m'a parlé, puis m'a embrassé de force et m'a léché le visage", a déclaré Alex.

M. Kelly a dit à Alex "d'avoir l'esprit ouvert", a-t-il témoigné.

L'ancienne assistante de M. Kelly a également témoigné lundi, affirmant qu'elle n'avait été témoin d'aucun des comportements abusifs allégués par les autres témoins.

Cependant, Diana Copeland, qui a travaillé avec la star pendant 15 ans, a dressé un tableau du comportement contrôlant de la star qui fait écho aux témoignages précédents.

Le procès se poursuit.








Derniers tweets


Derniers connectés


(Livre) " Sexe, race et colonies " : " Un viol qui a duré six siècles "

L'Obs

L'ouvrage collectif " Sexe, race et colonies " est un événement. Pascal Blanchard, copilote du projet, et Todd Shepard, l'un des contributeurs américains, expliquent à " l'Obs " le plus grand tabou de la colonisation.

Babacar Gueye
30/09/2018