riopost
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager

Parcelles assainies : un policier se tire une balle dans la tête


Rédigé le Lundi 31 Août 2020 à 00:33 | Lu 17 fois | 0 commentaire(s)


Mame Sémou Diouf, policier en service au Bureau des passeports, s’est tiré une balle dans la tête avec son arme de service.


Mame Sémou Diouf, agent de police en service au Bureau des passeports, s’est tiré une balle dans la tête avec son arme de service. Célibataire, né à Diakhao Sine (Fatick), il est dépeint comme un homme de terrain qui aimait son travail.

Selon L’Observateur, le défunt policier était de la promotion 99-3 de l’armée nationale. Après sa formation initiale, il fait partie de la 2e promotion d’auxiliaires détachés à la police.

Il intègre, en 2005, le corps des limiers après avoir réussi le concours d’agent de la police. Il a fait ses premières armes au GMI avant d’intégrer la direction de la Police de l’air et des frontières (DPAF).

Il sera ensuite tour à tour muté au poste de police de Karang, à l’aéroport et à la Direction de Police des frontières et des Titres de Voyage.









Derniers tweets


Derniers connectés


(Livre) " Sexe, race et colonies " : " Un viol qui a duré six siècles "

L'Obs

L'ouvrage collectif " Sexe, race et colonies " est un événement. Pascal Blanchard, copilote du projet, et Todd Shepard, l'un des contributeurs américains, expliquent à " l'Obs " le plus grand tabou de la colonisation.

Babacar Gueye
30/09/2018