riopost
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager

Poignardée 64 fois : Pourquoi Ndioba Seck a été tuée !


Rédigé le Mercredi 5 Février 2020 à 17:18 | Lu 72 fois | 0 commentaire(s)


Nouveaux rebondissements dans l'affaire du meurtre de Ndioba Laye Seck. Selon Libération, elle a été assassinée à cause de la grossesse de six mois qu'elle portait.


Selon le quotidien dakarois, le présumé tueur et petit ami de Ndioba Seck, Alioune B. alias " Alioune moto ", n'a pas supporté qu'elle soit tombée enceinte d'un autre homme que lui.

À plusieurs reprises, il avait demandé à sa petite amie d'avorter. Ce que Ndioba a toujours refusé. Fou amoureux de Ndioba, il rêvait de l'épouser.

N'ayant pas aimé que celle-ci veuille garder un enfant dont il n'est pas le père, il a planté à la défunte 64 coups de couteau pour s'assurer que le fœtus sera atteint.








Derniers tweets


Derniers connectés


(Livre) " Sexe, race et colonies " : " Un viol qui a duré six siècles "

L'Obs

L'ouvrage collectif " Sexe, race et colonies " est un événement. Pascal Blanchard, copilote du projet, et Todd Shepard, l'un des contributeurs américains, expliquent à " l'Obs " le plus grand tabou de la colonisation.

Babacar Gueye
30/09/2018