riopost
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager

Promotion de l'homosexualité : Y En a Marre tance Oxfam et soutient Elimane Kane


Rédigé le Lundi 8 Juillet 2019 à 19:29 | Lu 45 fois | 0 commentaire(s)


Le mouvement Y En a Marre s’insurge contre le licenciement d'Elimane Kane par la direction de l'Ong Oxfam. Et pour cause : il aurait refusé de participer à une entreprise de promotion de l’homosexualité au Sénégal.


Promotion de l'homosexualité : Y En a Marre tance Oxfam et soutient Elimane Kane
“ Y En a Marre rappelle à la représentante pays d'Oxfam (Amy Glass N.D.L.R.) que vouloir imposer des principes, de mœurs, de valeurs extérieures en contradiction avec les nôtres ne saurait prospérer et, de fait, dénonce vigoureusement ce projet.

Notre culture, encore moins nos valeurs, ne nous permettent de promouvoir l'homosexualité au Sénégal ”, tranche Y En a Marre dans un communiqué. Aliou Sané et sa suite ne digèrent pas les raisons de licenciement avancées par Oxfam. “ Aussi, la direction d'Oxfam reprocherait à M. Kane une « faute lourde », faisant allusion au lancement de la pétition par Legs Africa (pour une saisine de la justice sénégalaise et britannique sur l'affaire Timis-Bp-A. Sall) dont il est le président et sa participation à la plateforme Aar LI Nu Bokk. Le mouvement Y En A Marre, en tant qu'organisation membre de ladite plateforme, fustige cette attitude visant à priver un citoyen sénégalais du droit de s’exprimer sur des questions nationales ”, dénoncent ces activistes. Le mouvement Y En a Marre “ rappelle à l’inspection du travail que la décision qu’elle prendra sur cette affaire sera très importante ". Et il “ suivra avec beaucoup d’intérêt les développements de cette affaire ”.








Derniers tweets


Derniers connectés


Malawi : le viol initiatique des jeunes filles par des " hyènes " (Vidéo)

Avec France 24

Dans le sud du Malawi existe un rituel initiatique violent : les jeunes filles qui atteignent la puberté doivent avoir des relations sexuelles forcées avec une " hyène ", un homme désigné par leur famille. Ce viol est encadré par des règles strictes, et il est organisé dans le plus grand secret. Une pratique qui perdure malgré son interdiction.

Babacar Gueye
09/11/2018