riopost
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager

Souleymane Téliko : " Si les gens critiquent la justice, il y a une part de vérité "


Rédigé le Samedi 4 Août 2018 à 21:50 | Lu 990 fois | 0 commentaire(s)



L'Union des Magistrats du Sénégal (Ums) a procédé, aujourd'hui, à l'ouverture de son Assemblée générale annuelle. Souleymane Téliko, le président de l'Ums, en a profité pour dénoncer, derechef, les accusations de corruption portées par l'honorable député, Cheikh Bamba Dieye, à l'endroit des juges Malick Lamotte et Demba Kandji. Selon lui on ne doit pas laisser prospérer de telles accusations qui seraient sans fondement. Elles seraient la porte ouverte à des dérives préjudiciables au fonctionnement de la justice. Toutefois, Souleymane Téliko estime que certaines critiques sont fondées. " Si les gens critiquent la justice, il y a une part de vérité ", a-t-il dit au micro des journalistes présents pour l'occasion. " La justice est un service public et comme tel, il doit être critiqué si les administrés estiment qu'il y a eu des manquements ",a-t-il martelé. Par conséquent, " il faut donc qu'on l'assume ".








Derniers tweets


Derniers connectés


Malawi : le viol initiatique des jeunes filles par des " hyènes " (Vidéo)

Avec France 24

Dans le sud du Malawi existe un rituel initiatique violent : les jeunes filles qui atteignent la puberté doivent avoir des relations sexuelles forcées avec une " hyène ", un homme désigné par leur famille. Ce viol est encadré par des règles strictes, et il est organisé dans le plus grand secret. Une pratique qui perdure malgré son interdiction.

Babacar Gueye
09/11/2018