riopost
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager

Souleymane Téliko : " Si les gens critiquent la justice, il y a une part de vérité "


Rédigé le Samedi 4 Août 2018 à 21:50 | Lu 1027 fois | 0 commentaire(s)



L'Union des Magistrats du Sénégal (Ums) a procédé, aujourd'hui, à l'ouverture de son Assemblée générale annuelle. Souleymane Téliko, le président de l'Ums, en a profité pour dénoncer, derechef, les accusations de corruption portées par l'honorable député, Cheikh Bamba Dieye, à l'endroit des juges Malick Lamotte et Demba Kandji. Selon lui on ne doit pas laisser prospérer de telles accusations qui seraient sans fondement. Elles seraient la porte ouverte à des dérives préjudiciables au fonctionnement de la justice. Toutefois, Souleymane Téliko estime que certaines critiques sont fondées. " Si les gens critiquent la justice, il y a une part de vérité ", a-t-il dit au micro des journalistes présents pour l'occasion. " La justice est un service public et comme tel, il doit être critiqué si les administrés estiment qu'il y a eu des manquements ",a-t-il martelé. Par conséquent, " il faut donc qu'on l'assume ".








Derniers tweets


Derniers connectés


(Livre) " Sexe, race et colonies " : " Un viol qui a duré six siècles "

L'Obs

L'ouvrage collectif " Sexe, race et colonies " est un événement. Pascal Blanchard, copilote du projet, et Todd Shepard, l'un des contributeurs américains, expliquent à " l'Obs " le plus grand tabou de la colonisation.

Babacar Gueye
30/09/2018