riopost
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager

ATT après son séjour au Sénégal : “ 'Jerdjef (...) Tchadé ondiarama, tchadé few few, Allah yobon' ” du fond de mon cœur "


Rédigé le Lundi 26 Août 2019 à 21:09 | Lu 28 fois | 0 commentaire(s)


L’ancien président malien Amadou Toumani Touré garde de très bon souvenirs du Sénégal, en atteste ces petites anecdotes qui ne sont, pour l'heure, qu'un aperçu de son vécu au pays de la teranga qu'il se promet de narrer plus amplement ultérieurement.


ATT après son séjour au Sénégal : “ 'Jerdjef (...) Tchadé ondiarama, tchadé few few, Allah yobon' ” du fond de mon cœur "
Amadou Toumani Touré raconte, lui-même, son long passage au Sénégal

« Au peuple sénégalais qui sont nos frères et cousins, je garderai toujours au fond de mon cœur la manifestation de la Téranga sénégalaise faite de courtoisie, de gentillesse et d’affection. J’aurai tout le temps pour vous raconter ce que j’ai vécu au Sénégal. J’y ai fait exactement 5 ans et 8 mois. J’étais comme chez moi au Mali.

Je prends deux ou trois petits exemples. La mosquée dans laquelle j’ai commencé à prier depuis mon arrivée à Dakar est une mosquée qui se trouve à l’hôpital Le Dantec, mais vous ne pouvez pas imaginer combien, après la mosquée, je suis obligé de saluer toute la mosquée par ce que toutes les mains sont tendues pour me marquer leur affection et cela m’a beaucoup touché. Le deuxième point c’est encore ma salle de sport qui s’appelle Gymnasium. Au début, j’étais un client et, un beau jour, il y a 3 ans, ils sont venus me voir , il m’ont dit : “ ATT, tu ne paies plus ”. Et, le dernier point c’est un simple taximan. Un jour, en retard pour aller au sport, j’ai pris un taxi pour y aller. Arrivé, le taximan me regarde, il me dit : “ c’est ATT ? ” Je dis oui. Il me dit : “ tu ne paies pas ”. Voilà comment j’ai vécu et comment je vivais au Sénégal . Donc à mes frères du Sénégal, je leur dis tout simplement merci . Mes petits fils m’ont appris un peu de wolof “ Jerdjef ”. Et le dernier mot pour les halpoular : “ tchadé ondiarama, tchadé few few, Allah yobon” du fond de mon cœur ».








Derniers tweets


Derniers connectés


Malawi : le viol initiatique des jeunes filles par des " hyènes " (Vidéo)

Avec France 24

Dans le sud du Malawi existe un rituel initiatique violent : les jeunes filles qui atteignent la puberté doivent avoir des relations sexuelles forcées avec une " hyène ", un homme désigné par leur famille. Ce viol est encadré par des règles strictes, et il est organisé dans le plus grand secret. Une pratique qui perdure malgré son interdiction.

Babacar Gueye
09/11/2018