riopost
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager

Casamance : Le MFDC a un nouveau patron


Rédigé le Mardi 18 Février 2020 à 19:01 | Lu 93 fois | 0 commentaire(s)


Trois mois après l’assassinat du chef rebelle Abdou Elinkine Diatta, le Mouvement des Forces démocratiques de la Casamance (MFDC) s'est trouvé un nouveau patron. Il s'appelle Edmond Borra, qui a désormais la lourde charge de diriger le bureau national du MFDC.


Edmond Borra est loin d'être un néophyte au MFDC puisqu’il a été adjoint de l'Abbé Diamacoune Senghor. Sur Iradio, le journaliste Ibrahima Gassama est revenu sur le parcours d'Edmond Borra.

« Il a intégré le MFDC, selon ce qu'il nous a fait savoir, depuis 1961. Il sera aux côtés de l'Abbé Diamacoune Senghor vers 1982 lorsque le conflit a éclaté. Et c’est lui-même qui a introduit l’Abbé Diamacoune Senghor, ancien secrétaire général du MFDC, puis président d'honneur de ce mouvement, dans le maquis avant qu’il n’aille à Bissau, à l'occasion des signatures d'accords avec le gouvernement sénégalais. Et c'est de là que Diamacoune était mis en résidence surveillée aux œuvres catholiques à Ziguinchor jusqu’à la maladie qui l'a terrassé », explique Gassama.

Il ajoute qu'au décès de Diamacoune Senghor en France, c'est Edmond Borra qui a choisi Abdou Elinkine Diatta pour lui succéder et conduire les affaires à la tête du bureau national du MFDC.








Derniers tweets


Derniers connectés


(Livre) " Sexe, race et colonies " : " Un viol qui a duré six siècles "

L'Obs

L'ouvrage collectif " Sexe, race et colonies " est un événement. Pascal Blanchard, copilote du projet, et Todd Shepard, l'un des contributeurs américains, expliquent à " l'Obs " le plus grand tabou de la colonisation.

Babacar Gueye
30/09/2018