riopost
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager

Covid-19 : un ex-joueur de l’Inter Milan amputé des deux jambes

Source : Le Parisien.fr avec Afp


Rédigé le Lundi 4 Janvier 2021 à 23:45 | Lu 82 fois | 0 commentaire(s)


Mauro Bellugi avait été hospitalisé le 4 novembre après avoir été contaminé. Il a révélé qu’il allait être équipé de prothèses « comme Pistorius ».


Mauro Bellugi (à gauche) devancé par le Français Bernard Lacombe lors du match France Italie du Mondial 1978 à Mar del Plata.  AFP
Mauro Bellugi (à gauche) devancé par le Français Bernard Lacombe lors du match France Italie du Mondial 1978 à Mar del Plata. AFP
L'ancien footballeur italien Mauro Bellugi, 70 ans, a révélé mardi avoir dû se faire amputer des deux jambes en raison de complications liées au coronavirus.

L'ancien défenseur de l'Italie et de l'Inter Milan avait été hospitalisé le 4 novembre après avoir contracté le Covid-19. Les médecins ont été contraints à une double amputation après l'aggravation de pathologies préexistantes.

« Je vais avoir des prothèses comme celles de Pistorius (athlète sud-africain amputé NDLR), donc je vais pouvoir vous doubler dans les couloirs des studios de télévision », a-t-il confié au journaliste Luca Serafini sur le site altropensiero.net.

«Ils ont coupé la jambe avec laquelle j'avais marqué »

« Ils ont même coupé la jambe avec laquelle j'ai marqué contre le Borussia Mönchengladbach, » a-t-il plaisanté en référence à son but inscrit avec l'Inter en Coupe d'Europe en novembre 1971.

L'ancien défenseur intériste, qui a également joué pour Bologne et Naples, a remporté un titre de Serie A avec l'Inter en 1971. Il a également porté le maillot de la Squadra Azzurra lors des Coupes du monde 1974 et 1978.

Lors du France Italie du Mondial 1974, c'est lui que le Français Bernard Lacombe avait devancé pour ouvrir le score de la tête. Il s'est reconverti en consultant télé.








Derniers tweets


Derniers connectés


(Livre) " Sexe, race et colonies " : " Un viol qui a duré six siècles "

L'Obs

L'ouvrage collectif " Sexe, race et colonies " est un événement. Pascal Blanchard, copilote du projet, et Todd Shepard, l'un des contributeurs américains, expliquent à " l'Obs " le plus grand tabou de la colonisation.

Babacar Gueye
30/09/2018